Le Retable d’Issenheim

En 1793 ,un convoi arrive à Colmar. Il vient d’Issenheim, petite ville à une vingtaine de kilomètres plus au sud, dans les charrettes. Une œuvre est protégée par des ballots de paille, sous des bâches de toiles, des sculptures et des peintures.

Avant la révolution, la plupart des biens de l’église sont devenus propriété de la nation. Les religieux ont dû quitter leurs couvents.

Un jour, Grünewald a reçu une commande pour  l’hôpital d’Issenheim , un objet que l’on peut voir et qui fait du bien. C’est une sorte d’album géant. C’est devenu le retable d’Issenheim.

Le savais tu ?

Un retable dans une église c’est comme un livre d’image posé sur un autel. A Colmar, au musée Unterlinden , le Retable d’Issenheim n’a jamais été remonté comme il était à l’origine dans le couvent- hôpital d’Issenheim

 

K et A

le retable en VIDEO (copier – coller le lien) :

http://viewpure.com/pq_NQhXaSdk?start=0&end=0

Ce contenu a été publié dans CM1-CM2, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.